Navigation – Plan du site
Editorial

Éditorial

Philippe Deboudt

Texte intégral

1Ce numéro est le premier « Varia » de Territoire en Mouvement depuis la création de la revue il y a dix ans, en 2006.
Le format de publication de la revue en numérique, adopté par le comité de rédaction en 2014, avec un accès libre et intégral, s’est accompagné d’une volonté d’intégrer dans la programmation éditoriale la publication de numéros varias.

2L’article de Caroline Blondy et al. s’intéresse aux résidents secondaires dans les territoires littoraux. Il s’agit d’identifier les bases de données les plus pertinentes à mobiliser pour analyser cette catégorie d’acteurs et de s’interroger sur ce mode d’habiter le littoral, objet souvent de nombreuses controverses. Les auteurs livrent ensuite les résultats d’une recherche menée en Charente Maritime avec une exploration des formes d’investissement de ces modes d’habiter définis selon l’ancrage, la participation et la contribution au développement des territoires littoraux.

3En référence à une plus grande échelle et à l’articulation entre les échelles spatiales qui contribuent à la construction du territoire littoral, Valentin Guyonnard et Luc Vacher analysent le spot de surf en s’appuyant notamment sur des sites de Charente-Maritime. Trois facettes du lieu sont explorées dans l’article : le spot de surf est d’abord nommé ; il est ensuite fréquenté et devient enfin un espace de pratique.

4Nicolas Escach propose une réflexion sur le rôle des réseaux de villes dans le rayonnement des municipalités baltiques. Les travaux présentés dans cet article s’inscrivent dans le courant des recherches en géographie et en aménagement sur l’analyse de l’interterritorialité. L’article détaille la construction d’une méthodologie originale des réseaux de villes à partir du croisement d’une approche quantitative des réseaux institutionnels et projets Baltique avec des données qualitatives sur les relations entre acteurs locaux. Les résultats obtenus permettent d’identifier pour ces villes des parcours interterritoriaux et de démontrer les atouts des réseaux baltiques pour le rayonnement des municipalités.

5Territoire en Mouvement est une revue de géographie et aménagement dont la ligne éditoriale est ouverte à d’autres disciplines des sciences sociales ou de l’environnement, à condition que les auteurs prennent un compte une dimension spatiale ou territoriale dans leur objet d’étude.

6L’article de Véronique Miguel Addisu relève de cette ouverture vers les sciences sociales. Les mutations urbaines dans la capitale éthiopienne, Addis Abeba, sont analysées selon d’une part, le prisme des langues premières et ethnies déclarées dans les deux derniers recensements gouvernementaux et, d’autre part, selon les références conceptuelles et les méthodologies de la sociolinguistique appliquée à l’urbanité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Philippe Deboudt, « Éditorial », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne], 30 | 2016, mis en ligne le 30 mai 2016, consulté le 29 mai 2017. URL : http://tem.revues.org/3478

Haut de page

Auteur

Philippe Deboudt

Université Lille1

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Territoire en mouvement est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page