Navigation – Plan du site
Comptes-rendus de lectures

Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC) : L’adaptation de la France au changement climatique. Rapport au Premier ministre et au Parlement

2012, La Documentation Française, 124 pages
Caroline Norrant-Romand
Référence(s) :

Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC) : L’adaptation de la France au changement climatique. Rapport au Premier ministre et au Parlement, 2012, La Documentation Française, 124pages

Texte intégral

1Á l’heure actuelle, le changement climatique, constaté par les experts et qui fait consensus dans la communauté scientifique, a commencé à affecter nos sociétés et les milieux naturels environnants. Ces conséquences seront de plus en plus présentes dans les décennies à venir, c’est pourquoi en plus de la lutte contre le changement climatique, les territoires doivent également s’adapter et anticiper.

2C’est la raison pour laquelle, en 2001, lorsqu’est promulguée la loi déclarant la lutte contre le changement climatique priorité nationale, est créé en même temps l’Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC). Cet ouvrage est un rapport de l’ONERC présentant les principes ayant guidé l’élaboration du premier Plan national d’adaptation au changement climatique entré en vigueur au mois de juillet 2011.

3L’ouvrage s’organise en trois parties : la première présente la Plan national d’adaptation au changement climatique, en détaillant les principes de l’adaptation, ainsi que la stratégie nationale d’adaptation au changement climatique. Sont ensuite détaillés la préparation, le contenu et la gouvernance du plan ; puis s’ensuivent une description du contexte d’incertitudes dans lequel se déroule le plan, puis la mobilisation en Europe, pour enfin se terminer sur la description des scénarios climatiques en France pour la fin du 21ème siècle.

4La seconde partie décrit les fiches-action du plan avec, pour chaque fiche, une description du thème avec la mesure phare correspondante et les différentes actions à entreprendre, tout en précisant les pilotes de l’action. Les diverses thématiques prises en compte sont tout d’abord les actions transversales puis la santé, l’eau, la biodiversité, les risques naturels, l’agriculture, la forêt, la pêche et l’aquaculture ; puis suivent le tourisme, l’énergie et l’industrie, les infrastructures et les services de transport, l’urbanisme et le cadre bâti ; enfin, l’information, l’éducation et la formation, la recherche, le financement et l’assurance, le littoral, la montagne, l’action européenne et internationale et la gouvernance. En tout, quatre-vingt-quatre actions sont donc décrites.

5La troisième partie présente les interventions de la table ronde « dix ans de lutte contre le changement climatique » organisée en novembre 2011 par l’ONERC ; elle retrace l’historique, la prise de conscience et la mise en place de l’adaptation en France vue par les principaux acteurs qui ont mis en place cette politique.

6Enfin, l’ouvrage se termine par un rappel de quelques points de repères aux niveaux international, national et local puis par trois annexes rappelant les activités de l’ONERC en 2011, les sigles et acronymes utilisés dans l’ouvrage, et la liste des contributeurs au rapport.

7Il s’agit donc d’un ouvrage clair et rigoureux, faisant un état des lieux détaillé des actions entreprises par l’ONERC dans la mise en place des politiques d’adaptation au changement climatique en France.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Caroline Norrant-Romand, « Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique (ONERC) : L’adaptation de la France au changement climatique. Rapport au Premier ministre et au Parlement », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne], 19-20 | 2013, mis en ligne le 26 octobre 2016, consulté le 27 mars 2017. URL : http://tem.revues.org/2189

Haut de page

Auteur

Caroline Norrant-Romand

Université Lille 1 Sciences et Technologies

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Territoire en mouvement est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page