Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Hachimi Sanni Yaya, Mohamed Behnassi : Changement climatique, crise énergétique et insécurité alimentaire : Le monde en quête d’un visage

Canada/Québec, Presses de l’Université de Laval, 2011, 350 pages
Caroline Norrant-Romand
Référence(s) :

Hachimi Sanni Yaya, Mohamed Behnassi (dir), Changement climatique, crise énergétique et insécurité alimentaire : Le monde en quête d’un visage, Canada/Québec, Presses de l’Université de Laval, 2011, 350 pages

Texte intégral

1Dans le contexte actuel de changement climatique et de crise financière et énergétique, ce collectif propose de faire le point et d’apporter des pistes de réflexion sur les problèmes d’insécurité alimentaire et sur le développement d’une agriculture durable. Pour cela, des auteurs de divers champs disciplinaires ont apporté leur contribution afin de proposer des éléments de réponse.

2L’ouvrage commence par un long chapitre introductif présentant la permanence de l’insécurité alimentaire et l’évolution de l’agriculture face au changement climatique. Les thèmes de la crise énergétique et des agrocarburants sont également abordés, en posant la question de la menace que représentent ces derniers pour la sécurité alimentaire. Puis vient la présentation des seize contributions qui s’organisent autour de quatre parties structurant l’ouvrage.

3La première partie traite de la question de l’agriculture durable et de la sécurité alimentaire, selon un nouveau regard conceptuel. En effet, dans cette partie, le premier chapitre montre comment concilier agroécologie, sécurité alimentaire et développement durable, ainsi que les divers enjeux et défis que cela représente. Le second chapitre pose la question d’un contrat social pour une agriculture durable dans l’espace local, alors que le troisième chapitre érige « l’approche terroir » comme une compétence à viser dans une perspective de développement agricole durable.

4La seconde partie propose une analyse de la sécurité alimentaire et de ses aspects socio-bio-politiques, à travers trois contributions : la première traite des droits humains, de la légitimité démocratique et de la praxis de responsabilité au cœur de la gouvernance alimentaire et agricole durable ; la seconde est une analyse du cas du Cameroun concernant les acteurs internationaux et la gouvernance de la faim en Afrique ; enfin la troisième propose des réflexions sur l’influence mutuelle du droit international public et du concept élargi de sécurité alimentaire durable.

5La troisième partie met l’accent sur changement climatique, énergie et gestion des ressources naturelles, tout en proposant une redéfinition de l’équation alimentaire mondiale. Cette thématique est traitée par cinq chapitres, le premier s’intéressant à l’éthanol et à la crise alimentaire au travers du cas des États-Unis. Le second chapitre s’intéresse au cas des pays maghrébins, selon l’approche du secteur agricole et des défis énergétiques. Puis le troisième chapitre montre le rôle et l’essor de la plasticulture dans le développement durable et la lutte contre les changements climatiques dans les zones subsahariennes, tandis que le quatrième chapitre met en évidence le rôle de l’agriculture pratiquée par la femme rurale de Kabylie (Algérie) dans l’atténuation du changement climatique. Enfin, le cinquième chapitre de cette partie évalue l’acceptabilité de la lutte ciblée comme mode de protection phytosanitaire du coton dans la zone pilote du projet Cotton made in Africa (CmiA) au Bénin.

6Enfin, la quatrième et dernière partie, sur le développement agricole et le commerce des produits agricoles au défi de la sécurité alimentaire, est développée elle aussi en cinq chapitres. Le premier traite de la promotion de la sécurité alimentaire dans une économie globalisée, ou le paradigme de la souveraineté alimentaire comme alternative. Le deuxième chapitre développe l’impact des subventions agricoles et des technologies de l’agriculture de précision sur les pays de l’Afrique subsaharienne, alors que le troisième s’intéresse aux potentialités et limites du cycle de vie des produits et services pour un droit de l’agroalimentaire au service de la sécurité alimentaire durable. Enfin, les deux dernières contributions analysent les enjeux et développement de l’agriculture algérienne, ainsi que la sécurité alimentaire assurée par des ressources céréalières.

7Enfin, l’ouvrage se termine par une postface concluant sur les voies à emprunter et les précautions à prendre pour faire face au défi alimentaire.

8Cet ouvrage soulève des questions d’actualité et les analyse en profondeur, selon divers points de vue thématiques (sociologique, économique, juridique…), en usant d’exemples précis et d’études de cas qui apportent du concret aux diverses théories développées. Cependant, le titre n’est pas réellement adapté, étant donné que la thématique principale dont il est question est l’insécurité alimentaire et le développement d’une agriculture durable, alors que le changement climatique et la crise énergétique ne sont que le contexte dans lequel cette question est traitée. Malgré cela et bien que la qualité du style soit variable selon les contributions, les auteurs soulèvent des questions qui mènent vraiment le lecteur à s’interroger sur l’avenir alimentaire de l’humanité et sur les divers choix en matière énergétique des prochaines années, qui ne seront pas sans conséquence sur l’insécurité alimentaire globale. Cet ouvrage s’adresse donc à un public très large, aussi bien averti que simplement curieux de ces questions d’agriculture durable et d’insécurité alimentaire qui nous concerneront tous dans les années à venir et même dès aujourd’hui dans nos choix de consommation, comme le démontrent bien les auteurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Caroline Norrant-Romand, « Hachimi Sanni Yaya, Mohamed Behnassi : Changement climatique, crise énergétique et insécurité alimentaire : Le monde en quête d’un visage », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne], 17-18 | 2013, mis en ligne le 06 avril 2017, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://tem.revues.org/2077

Haut de page

Auteur

Caroline Norrant-Romand

Université Lille1 Sciences et Technologies

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Territoire en mouvement est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page