Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Bernadette Mérenne-Schoumaker : La localisation des industries. Enjeux et dynamiques

Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011, 263 pages
Divya Leducq
Référence(s) :

Bernadette Mérenne-Schoumaker, La localisation des industries. Enjeux et dynamiques, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011, 263 pages

Texte intégral

1La troisième édition actualisée de La localisation des industries reste incontestablement l’un des ouvrages de référence pour appréhender les bases théoriques et empiriques de la géographie économique. Cette synthèse est richement illustrée grâce à quarante années d’enseignement de la discipline, mais également grâce aux activités de recherche fondamentale et appliquée qui se sont traduites par les quelques trois cents articles publiés par l’auteure B. Mérenne-Schoumaker. La question des dynamiques et des enjeux des activités économiques est traitée de manière pédagogique, claire et concise.

2Ainsi, quinze chapitres comprenant entre dix et vingt pages alimentent les quatre parties de l’analyse : la première porte sur les rapports de réciprocité industrie(s) - territoire(s) ; la seconde fournit des explications sur les mécanismes du changement macroéconomique (grandes sources de mutations technico-sociales et découpage par les cycles spatio-temporels) ; la troisième partie traite de l’emboitement des échelles auxquelles se déroulent les dynamiques économico-spatiales : parc d’activité, aire urbaine, région et monde ; la quatrième analyse les logiques décisionnelles stratégiques en amont de la localisation des unités productives et de recherche et développement.

3Les pages versos de l’ouvrage consistent en des illustrations - schémas, cartes, tableaux - qui viennent renforcer la force et la portée des propos tenus. L’ouvrage présente en outre l’avantage de s’inspirer à la fois des méthodes quantitatives, tel que les polygones de Losch, et des approches qualitatives - exemple de l’espace perçu de Bailly - pour fournir des méthodes de l’analyse spatiale des interactions entreprises - territoires. En effet, la grille de lecture constituée par le canevas de l’ouvrage doit permettre à tout étudiant ou chercheur, désireux de s’intéresser à la question éminemment centrale du développement durable de son bassin de vie, de se poser des questions pertinentes afin de créer des cartes multi-couches sur les facteurs et les choix de localisation des entités entrepreneuriales, même si le rôle des réseaux (Granovetter et la force des liens faibles) aurait pu être davantage présenté dans la dernière partie de l’ouvrage.

  • 1 Reflets et Perspectives, XLII, 2003/2.

4La principale critique apporté par D. Baudewyns dans La chronique des livres1 sur l’absence de référence à La nouvelle géographie économique de Krugman a été reprise dans son intégralité dans le sixième chapitre. Néanmoins ne sont abordés ni le courant de la géographie économique relationnelle ni celui de la géographie économique évolutionnaire qui sont deux paradigmes devenus incontournables dans l’analyse des stratégies économiques des firmes et entreprises (lire R. Boschma et H. Bathelt). On regrettera le titre peut-être réducteur de la localisation des « industries », alors que de fait sont également abordés les services et les activités à fort contenu technologique.

Haut de page

Notes

1 Reflets et Perspectives, XLII, 2003/2.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Divya Leducq, « Bernadette Mérenne-Schoumaker : La localisation des industries. Enjeux et dynamiques », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne], 17-18 | 2013, mis en ligne le 06 avril 2017, consulté le 26 mai 2017. URL : http://tem.revues.org/2069

Haut de page

Auteur

Divya Leducq

Université de la Réunion

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Territoire en mouvement est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page