Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Michel Battiau, L’enjeu industriel dans le monde

Ellipses, collection Carrefours, 2011, 186 p.
Sylvie Delmer
Référence(s) :

Michel Battiau, L’enjeu industriel dans le monde, Ellipses, collection Carrefours, 2011, 186 p.

Texte intégral

1Dans la droite ligne de ses travaux sur l’industrie dans le monde, Michel Battiau poursuit son activité de diffusion de sa lecture géographique de l’industrie. Cet ouvrage est destiné à un public d’étudiants en sciences sociales ou d’élèves de classes préparatoires. Il invite à comprendre les grandes dynamiques spatiales des activités manufacturières dans le monde. Le titre propose une réflexion en termes d’enjeux et pose d’emblée la question des compétitions entre territoires. Les localisations des productions et de la conception des industries manufacturières sont de plus en plus disputées dans le contexte actuel de globalisation de l’économie.

2Dans une partie introductive, l’auteur présente un regard rapide sur l’enjeu industriel comme phénomène ancien, renouvelé par l’innovation et l’ouverture des marchés permettant une organisation industrielle mondialisée. Il présente les principaux acteurs du développement industriel qu’ils soient issus des sphères privée, publique ou de la société civile. Après ce préambule éclairant, l’ouvrage, s’organise en deux parties. L’une est consacrée à un panorama des trois filières industrielles les plus marquées par les stratégies territoriales et connaissant les plus fortes croissances sur le long terme : l’industrie textile (filière ancienne, longue, aux multiples débouchés), l’industrie automobile (produit manufacturé le plus complexe produit en grande série) et les industries des technologies de l’information et de la communication (branche la plus dynamique et susceptible de se diffuser très rapidement). L’autre partie aborde la spécialisation des États dans le monde. En s’appuyant sur la théorie des avantages comparatifs dans un contexte de libre échange de Ricardo, il montre que la mondialisation a produit une spécialisation accrue des différents pôles économiques. L’ouvrage est donc articulé autour de cette double lecture : l’organisation spatiale des grandes filières et l’analyse régionale. Loin d’être exhaustif, l’auteur cherche à présenter les activités les plus dynamiques, celles qui visent des marchés non locaux (fortement exportatrices), celles qui présentent un véritable enjeu de développement territorial.

3Dans la première partie, l’auteur, loin d’en rester à l’étude statistique des différentes branches, de leur spécialisation ou de la présence des grands centres de recherche ou de décision, cherche à comprendre le jeu des acteurs, celui de la géopolitique et le poids des héritages dans le développement de spécialisations favorables.

4Dans la seconde partie, l’analyse spatiale joue sur les échelles en abordant les trois métaterritoires celui de l’Europe, de l’Amérique du Nord, et de l’Asie méridionale et orientale. Ces ensembles sont présentés par ordre d’apparition historique du fait industriel et de leur degré d’intégration économique. L’auteur traite ensuite « le reste du monde » constitué d’États très divers, tant par la taille que par leur degré d’industrialisation ou de développement, mais dont le point commun est que ces territoires ont à se positionner sur l’échiquier de la globalisation dominé par les trois ensembles majeurs : soit en constituant un quatrième ensemble, soit en se rapprochant et intégrant l’un des majors.

5L’auteur s’appuie essentiellement sur les sources statistiques de l’OIT, de l’OMC ou des fédérations de branches industrielles pour présenter un panorama mondial qu’il éclaire de sa culture historique et géopolitique. On regrettera sûrement que l’étude revête essen­tiellement des données par États pris tour à tour et ne permette pas réellement une vision par grands territoires libérés de leurs frontières internes.

6Mais l’intérêt de cet ouvrage est d’être didactique, synthétique tout en enrichissant la lecture par des exemples multiples. Les introductions et synthèses de parties sont particulièrement éclairantes pour qui cherche à faire le point sur cette thématique de l’organisation mondiale de l’industrie et ses enjeux territoriaux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvie Delmer, « Michel Battiau, L’enjeu industriel dans le monde  », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne], 16 | 2012, mis en ligne le 04 janvier 2014, consulté le 23 juillet 2014. URL : http://tem.revues.org/1934

Haut de page

Auteur

Sylvie Delmer

Université des Sciences et Technologies Lille 1

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page