Navigation – Plan du site
Comptes rendus de lecture

Moïse Tsayem-Demaze : Géopolitique du développement durable. Les États face aux problèmes environnementaux internationaux

Presses Universitaires de Rennes, 2011, 228 pages
Caroline Norrant-Romand
Référence(s) :

Moïse Tsayem-Demaze : Géopolitique du développement durable. Les États face aux problèmes environnementaux internationaux. Presses Universitaires de Rennes, 2011, 228 pages

Texte intégral

1Cet ouvrage propose de faire le point sur les diverses problématiques qui se posent aujourd’hui autour du développement durable depuis l’émergence de ce concept sur la scène internationale.

2L’ouvrage s’organise en trois parties. La première fait le point sur les diverses thématiques afférentes aux problèmes environnementaux internationaux, tels le changement climatique, la déforestation, l’érosion de la biodiversité et la désertification. Chaque thème est défini, les mécanismes en sont expliqués, et notamment ceux en lien avec le développement durable. Ainsi, dans le thème du changement climatique, après avoir expliqué les mécanismes du réchauffement de la Terre, l’auteur revient sur l’accroissement de l’effet de serre et ses conséquences sur la température moyenne de la Terre, avant de conclure sur les effets du réchauffement climatique. La biodiversité est présentée en tant que reflet de l’évolution naturelle de la vie, puis est abordée la biodiversité d’origine anthropique. Ensuite est détaillé l’appauvrissement de la biodiversité et ses mécanismes. La déforestation est présentée comme une réalité difficile à évaluer ; sont ensuite analysées les causes de la déforestation dans les pays tropicaux, puis les théories et modèles de déforestation, et enfin ses effets et ses enjeux. Enfin la désertification est expliquée par ses caractéristiques, son ampleur puis ses effets et enjeux.

3La seconde partie traite de l’avènement du développement durable et de la mobilisation internationale, au long de quatre chapitres. Y sont ainsi abordés tout d’abord un historique de l’émergence du développement durable. Cela passe par le rapport Meadows, la conférence de Stockholm (1972), le rapport Brundtland, les conférences de Rio de Janeiro (1992) et de Johannesburg (2002), puis sont présentés les paradoxes conceptuels du développement durable. Dans un second chapitre sont présentées les conventions internationales sur l’environnement, avec la mise en cause des pays développés, le protocole de Kyoto ; y sont également décrites et analysées les conventions sur la diversité biologique, et le protocole de Carthagène ; enfin les intérêts nationaux sont confrontés aux enjeux internationaux ; en troisième chapitre sont analysés les désaccords entre les pays du Nord et ceux du Sud (notamment le clivage Nord-Sud redessiné par la convention climat et par le protocole de Kyoto, l’évolution des émissions mondiales de gaz à effet de serre…), et en quatrième chapitre sont détaillés l’accord de Copenhague et sa consolidation avec l’accord de Cancún.

4Enfin, la troisième partie présente le mécanisme pour un développement propre dans un premier chapitre, le mécanisme de réduction de la déforestation dans un second chapitre, et enfin en dernier chapitre la certification forestière est traitée.

5Cet ouvrage, illustré de nombreux graphiques, cartes ainsi que de documents en couleurs dans un encart central, est extrêmement didactique et pédagogique. Il s’adresse donc à tout public, et particulièrement étudiant ou non spécialiste, désireux de mettre à jour ses connaissances sur le développement durable et ses enjeux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Caroline Norrant-Romand, « Moïse Tsayem-Demaze : Géopolitique du développement durable. Les États face aux problèmes environnementaux internationaux », Territoire en mouvement Revue de géographie et aménagement [En ligne], 14-15 | 2012, mis en ligne le 03 avril 2017, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://tem.revues.org/1816

Haut de page

Auteur

Caroline Norrant-Romand

Université Lille 1

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Territoire en mouvement est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page